<<< Sourate précédente Revenir à l'index Sourate suivante >>>

48. Sourate de la Victoire (Al-Fath)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] En vérité, Nous t’avons accordé une victoire éclatante, [2] afin que Dieu te pardonne tes fautes, passées et présentes, parachève sur toi Sa grâce et te dirige dans la voie droite. [3] Dieu te prête ainsi un puissant secours.
[4] C’est Lui qui a fait naître la quiétude dans le cœur des croyants afin d’accroître sans cesse leur foi, et c’est à Lui qu’appartiennent les armées des Cieux et de la Terre. Il est l’Omniscient, le Sage. [5] Il a usé ainsi de Sa grâce en vue d’admettre, pour l’éternité, les croyants et les croyantes dans des Jardins baignés d’eaux vives, après les avoir absous de leurs péchés. Et ce sera, pour eux, un immense bonheur auprès du Seigneur ! [6] Et Il en use également ainsi pour punir les hypocrites, hommes et femmes, ainsi que les idolâtres, hommes et femmes, qui prêtent de mauvaises intentions à Dieu. Puisse le mal qu’ils Lui prêtent se tourner contre eux, car Dieu les poursuivra de Son courroux et de Sa malédiction, et leur réservera la Géhenne, cette affreuse demeure !
[7] C’est à Dieu qu’appartiennent les armées des Cieux et de la Terre. Il est l’Omniscient, le Sage.
[8] Nous t’avons envoyé comme témoin et comme Messager pour annoncer la bonne nouvelle et avertir, [9] afin que vous croyiez en Dieu et en Son Messager, que vous L’honoriez, que vous proclamiez Sa gloire et que vous L’invoquiez matin et soir.
[10] Ceux qui te prêtent serment d’allégeance, c’est à Dieu en réalité qu’ils le prêtent. La Main de Dieu est au-dessus des leurs. Celui qui viole son serment le viole à son propre détriment. Celui qui demeure fidèle à son engagement, Dieu lui accordera une magnifique récompense. [11] Ceux des bédouins restés en arrière te diront en guise d’excuses : «Nous avons été retenus par nos biens et nos familles. Prie donc Dieu de nous pardonner notre absence !» Ainsi racontent-ils des choses qu’ils sont loin de penser. Dis-leur : «Qui donc peut aller contre la volonté de Dieu s’Il veut vous faire du mal ou du bien? Dieu est parfaitement au courant de ce que vous faites. [12] En vérité, vous avez cru plutôt que le Prophète et ses Compagnons ne reviendraient plus jamais dans leurs foyers. Et cette méprise avait réjoui vos cœurs et suscité en vous des pensées malsaines, prouvant par-là que vous êtes un peuple de corrompus !» [13] Que ceux qui ne croient pas en Dieu et en Son Prophète sachent que Nous avons préparé un Brasier ardent pour les négateurs ! [14] À Dieu la Royauté des Cieux et de la Terre ; Il absout qui Il veut ; Il punit qui Il veut, et Il est cependant Clément et Miséricordieux. [15] Ceux qui étaient restés en arrière diront, en vous voyant partir pour vous emparer d’un riche butin : «Laissez-nous vous suivre !», voulant ainsi enfreindre l’arrêt de Dieu. Dis-leur : «Jamais vous ne nous suivrez ! Dieu en a déjà décidé ainsi !» Ils diront alors : «Vous agissez ainsi par jalousie !» Il n’en est rien, mais ils sont si peu intelligents.
[16] Dis aux bédouins restés en arrière : «Vous serez bientôt appelés à affronter un peuple doué d’une force redoutable, que vous aurez à combattre, à moins qu’ils ne se convertissent à l’islam. Si vous acceptez de combattre, Dieu vous accordera une belle récompense. Mais si vous refusez de prendre part au combat, comme vous l’avez déjà fait, Il vous infligera un douloureux châtiment.»
[17] Ne sont pas astreints à combattre l’aveugle, le boiteux et le malade. Quiconque se soumet à Dieu et à Son Prophète, Dieu le recevra dans des Jardins baignés d’eaux vives. Mais celui qui refuse le combat, Dieu lui infligera un terrible tourment.
[18] Dieu a été satisfait des croyants qui t’ont prêté serment d’allégeance sous l’arbre. Il savait quels sentiments les animaient. Aussi fit-Il naître la quiétude dans leurs cœurs, et leur accorda, en récompense, une victoire rapide, [19] suivie d’un riche butin qu’ils pourront saisir, car Dieu est Puissant et Sage.
[20] Dieu vous a promis un riche butin que vous réaliserez. Il a hâté pour vous cette prise-ci et vous a épargné les coups de vos ennemis, afin que cela soit un signe encourageant pour les croyants et qu’Il vous guide sur le droit chemin.
[21] Il y a d’autres victoires qui vous sont promises et que vous ne pourriez jamais remporter vous-mêmes, mais que Dieu tient en Son pouvoir, car Il est Omnipotent.
[22] Si les négateurs vous avaient livré combat, ils n’auraient pas tardé à tourner le dos, sans pouvoir trouver ensuite ni protection ni secours. [23] Telle est la Loi de Dieu, qui a de tout temps été appliquée et qui demeurera à jamais immuable.
[24] C’est Lui qui vous a épargné, comme à vos ennemis, les coups que vous pouviez vous porter les uns aux autres, dans la vallée de La Mecque, tout en vous donnant la victoire sur eux. Dieu a une claire vision de vos actes.
[25] Ce sont ces impies qui vous ont interdit l’accès à la Mosquée sacrée et qui ont empêché les offrandes, déjà entravées, de parvenir au lieu du sacrifice. Et si à la masse des impies ne s’étaient pas mêlés des croyants et des croyantes que vous risquiez de massacrer, sans les reconnaître, vous rendant ainsi, à votre insu, coupables d’une vilaine atrocité, le combat aurait pu avoir lieu, donnant l’occasion à Dieu de faire entrer dans Sa grâce qui Il veut. Si donc les croyants avaient été séparés des impies, Nous aurions infligé à ces derniers de cruels supplices.
[26] Et pendant qu’un fanatisme barbare s’emparait des négateurs, Dieu faisait naître de la quiétude dans le cœur du Prophète et dans les cœurs des croyants, en leur inspirant de suivre la voie de la piété dont ils sont les plus dignes et pour laquelle ils sont les plus qualifiés. Dieu est parfaitement Informé de toute chose.
[27] C’est ainsi que Dieu confirma le songe par lequel Il avait annoncé à Son Envoyé, en toute vérité : «Vous entrerez, en toute sécurité, par la volonté de Dieu, dans la Mosquée sacrée , tête rasée ou cheveux taillés courts, et à l’abri de toute crainte.» Dieu savait, en effet, des choses que vous ignoriez. Aussi a-t-Il décidé de vous accorder entre-temps une prompte victoire .
[28] C’est Lui qui a envoyé Son Prophète pour indiquer la bonne direction et instaurer la religion de la Vérité qu’Il fera prévaloir sur toute autre religion. Et Dieu suffit amplement pour en témoigner.
[29] Muhammad est le Prophète de Dieu. Autant ses Compagnons sont durs envers les infidèles, autant ils sont pleins de compassion entre eux. On les voit s’incliner et se prosterner, aspirant à obtenir la grâce et l’assentiment du Seigneur. On les reconnaît à l’empreinte laissée sur leurs fronts par leurs prosternations dans la prière. Telle est l’image qu’on donne d’eux dans la Thora, alors que dans l’Évangile ils sont comparés à une semence qui germe, se gonfle de sève et grandit pour se dresser sur sa tige, faisant l’admiration des laboureurs et soulevant le courroux des infidèles. Dieu promet à ceux d’entre eux qui croient et effectuent des œuvres salutaires rémission et immense salaire !







<<< Sourate précédente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici. Attention, cette version est en français uniquement, sans le texte en arabe