<<< Sourate précédente Revenir à l'index Sourate suivante >>>

47. Sourate de Muhammad (Muhammad)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Dieu vouera à l’échec les agissements de ceux qui non seulement ne croient pas eux-mêmes mais s’emploient aussi à détourner leurs semblables de Sa Voie. [2] Mais ceux qui croient, qui font le bien et ont foi en la Vérité divine révélée à Muhammad, Dieu absoudra leurs péchés et rendra meilleur leur sort. [3] Et il en est ainsi parce que les impies s’attachent à l’erreur et que les croyants suivent la vérité émanant de leur Seigneur. C’est ainsi que Dieu propose leurs exemples aux hommes. [4] Quand vous êtes en guerre avec les impies, passez-les au fil de l’épée jusqu’à leur reddition. Enchaînez alors les prisonniers que vous pourrez ensuite libérer gracieusement ou contre rançon quand la guerre aura pris fin. Tel est l’ordre de Dieu qui, s’Il voulait, les réduirait Lui-même à l’impuissance, mais Il tient à vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués pour la Cause de Dieu, Il ne rendra jamais vaines leurs actions, [5] mais Il les guidera, améliorera leur condition [6] et les admettra au Paradis qu’Il leur aura fait connaître. [7] Ô croyants ! Si vous défendez la Cause de Dieu, Il vous soutiendra et raffermira vos pas. [8] Malheur donc aux négateurs ! Dieu réduira leurs œuvres à néant ; [9] et c’est en punition de l’aversion qu’ils éprouvent pour Ses révélations que Dieu rendra vaines toutes leurs actions.
[10] Que ne parcourent-ils la Terre pour voir ce qu’il est advenu des peuples qui les ont précédés? Dieu les a exterminés et a réservé un pareil sort à tous les impies, [11] car Dieu est le Protecteur des croyants, tandis que les infidèles n’ont personne pour les soutenir.
[12] Dieu admettra dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ceux qui croient et font le bien. Mais les infidèles ne pensent qu’à jouir de la vie terrestre et à se repaître comme de vils animaux. Aussi, c’est le Feu qui constituera leur dernière demeure.
[13] Que de villes plus puissantes que celle d’où tu as été chassé n’avons-Nous pas anéanties sans que personne pût leur prêter secours !
[14] Quoi ! Celui qui sait où il va, guidé par les enseignements de son Seigneur, peut-il être comparé à ceux qui se laissent séduire par les faux éclats de leurs mauvaises actions et qui s’abandonnent totalement à leurs passions?
[15] Voici l’image du Paradis promis aux croyants : il y coulera des ruisseaux à l’eau toujours pure et limpide, des ruisseaux de lait à la saveur inaltérable, des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, des ruisseaux d’un miel pur et distillé. Et des fruits de toutes sortes y seront offerts aux croyants, ainsi que le pardon de leur Seigneur. Ce sort est-il comparable à celui qui est réservé aux damnés qui seront voués, pour l’éternité, à l’Enfer, où leur boisson sera l’eau bouillante, qui leur déchirera les entrailles?
[16] Parmi les infidèles, il en est qui t’écoutent, mais c’est à peine sortis de chez toi qu’ils demandent aux initiés : «Qu’a-t-il bien voulu dire tantôt?» Dieu a scellé le cœur de ces gens-là qui demeurent esclaves de leurs passions.
[17] Quant à ceux qui se sont déjà mis dans la bonne voie, Dieu les guidera encore mieux et affermira leur piété.
[18] Qu’attendent les impies sinon l’arrivée de l’Heure qui viendra les surprendre et dont les indices se sont déjà manifestés? Mais quand l’Heure sera venue, à quoi leur servira le rappel qui leur a été adressé? [19] Sache qu’il n’y a d’autre divinité que Dieu ! Implore donc le pardon de tes péchés et de ceux des croyants et des croyantes ! Dieu connaît si bien le champ de vos activités sur Terre et votre demeure dans la vie future.
[20] Les croyants appellent parfois de leurs vœux une sourate décrétant le combat. Mais quand une sourate impérative est révélée dans ce sens, on voit ceux qui ont la foi chancelante jeter vers toi les regards de quelqu’un qui serait déjà à l’article de la mort, alors que le mieux pour ces gens-là [21] serait d’obéir et de tenir des propos convenables. Quand la guerre est déclarée, il est préférable pour eux de servir loyalement la Cause de Dieu.
[22] En vous dérobant, ne risqueriez-vous pas de répandre le désordre sur la Terre et de rompre vos liens de parenté? [23] Ce sont ceux-là que Dieu a maudits en les frappant de surdité et de cécité.
[24] Que ne méditent-ils le Coran? Auraient-ils les cœurs complètement verrouillés? [25] Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que la bonne direction leur a été clairement montrée, c’est Satan qui les a séduits et abusés par ses fausses promesses. [26] C’est qu’ils ont dit à ceux qui sont hostiles à ce que Dieu a révélé : «Nous vous obéirons seulement en partie.» Mais Dieu connaît bien leurs véritables pensées.
[27] Qu’adviendra-t-il d’eux lorsque les anges, venant recueillir leurs âmes, les frapperont au visage et sur le dos? [28] Il en sera ainsi parce qu’ils auront suivi ce qui déplaît à Dieu et détesté ce qui Lui plaît. Dieu frappera donc de nullité leurs œuvres.
[29] Ou bien est-ce que ceux dont le cœur est atteint d’un mal profond s’imaginent que Dieu ne dévoilera jamais leur haine?
[30] Et si Nous le voulions, Nous te les montrerions sous leur vrai visage. D’ailleurs, tu peux les reconnaître facilement à leurs traits et au ton ambigu de leurs propos. Dieu connaît si bien ce que vous faites. [31] Certes, Nous vous mettons à l’épreuve pour reconnaître ceux d’entre vous qui combattent et souffrent pour notre Cause, et pour apprécier votre comportement.
[32] En vérité, ceux qui rejettent la foi, qui détournent leurs semblables de la Voie de Dieu et qui déclarent leur opposition au Prophète après que la bonne voie leur fut montrée, ceux-là ne nuiront en rien à Dieu qui réduira leurs œuvres à néant.
[33] Ô fidèles ! Obéissez à Dieu, obéissez au Prophète et ne rendez pas vos œuvres vaines ! [34] Ceux qui ne croient pas, qui détournent les autres de la Voie de Dieu, puis meurent en état d’impiété, jamais le Seigneur ne leur accordera Son pardon. [35] Ne soyez pas pusillanimes en offrant la paix à l’ennemi quand vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous ! Dieu ne vous frustrera jamais du fruit de vos œuvres.
[36] La vie d’ici-bas n’est que jeu et amusement. Si vous croyez et craignez Dieu, Il vous donnera votre rétribution sans vous demander de Lui sacrifier toutes vos richesses, [37] car si de gros sacrifices vous étaient demandés, vous ne tarderiez pas à vous montrer avares et à faire éclater vos ressentiments.
[38] Vous voici appelés à effectuer des dépenses pour la Cause de Dieu. Certains parmi vous se montreront avares, mais celui qui est avare l’est à son propre détriment, car Dieu Se suffit à Lui-même et c’est vous qui êtes les indigents. Si vous vous dérobez, Dieu fera appel, pour vous remplacer, à un autre peuple qui ne vous ressemblera nullement.







<<< Sourate précédente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Traduction par Mohamed Chiadmi. Maison d'édition : Tawhid.

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici. Attention, cette version est en français uniquement, sans le texte en arabe