<<< Sourate pr�c�dente Revenir � l'index Sourate suivante >>>

9. Sourate du Repentir (At-Tawba)

[1] Voici un avis de rupture de la part de Dieu et de Son Prophte ladresse des idoltres auxquels vous tes lis par un pacte : [2] Pendant quatre mois encore vous pourrez circuler dans le pays ; mais sachez que vous ne saurez jamais rduire Dieu limpuissance et que Dieu couvrira dignominie les ngateurs. [3] Et il sera proclam, dordre de Dieu et de Son Prophte, ladresse des hommes, le jour du grand plerinage, que Dieu et Son Messager sont dlis de tout engagement vis--vis des polythistes : Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous ; mais si vous vous obstinez dans votre impit, sachez que vous ne saurez jamais rduire Dieu limpuissance ! Annonce donc un chtiment douloureux aux incrdules, [4] lexception des polythistes avec lesquels vous avez conclu un pacte quils ont toujours respect, sans jamais soutenir un mouvement dirig contre vous. Excutez fidlement les clauses de lengagement qui vous lie ces gens-l jusqu lexpiration du terme fix, car Dieu aime les gens de bonne foi. [5] lexpiration des mois sacrs, tuez les polythistes partout o vous les trouverez ! Capturez-les ! Assigez-les ! Dressez-leur des embuscades ! Sils se repentent, sils accomplissent la salt, sils sacquittent de la zakt, laissez-les en paix, car Dieu est Clment et Misricordieux. [6] Si un idoltre te demande asile, accorde-le-lui afin quil puisse entendre la Parole du Seigneur. Puis fais-le parvenir en lieu sr, car les idoltres sont des gens qui vivent dans lignorance.
[7] Comment pourrait-il y avoir un pacte liant Dieu et Son Prophte aux idoltres, except celui que vous aviez conclu avec certains dentre eux auprs de la Mosque sacre? Soyez donc loyaux avec ceux-ci tant quils le seront avec vous. Dieu aime ceux qui sont de bonne foi. [8] Comment admettre que, quand ils sont les plus forts, ils ne tiennent compte votre gard ni des liens du sang ni de la foi jure? Ils ne cherchent qu vous plaire par de belles paroles sans que leurs curs y adhrent, car ils sont pour la plupart des sclrats [9] qui troquent vil prix les enseignements de Dieu et se dressent en obstacle sur Sa Voie, dans une attitude des plus excrables, [10] sans jamais respecter lgard dun croyant ni les liens du sang ni la parole donne. Ils agissent toujours en vritables transgresseurs. [11] Sils se repentent, sils accomplissent la salt, sils sacquittent de la zakt, ils deviendront vos frres en religion. Nous dtaillons ainsi les versets pour ceux qui peuvent les comprendre. [12] Mais sils violent leurs serments, aprs avoir conclu un pacte avec vous, et sattaquent votre religion, alors combattez les meneurs de la dngation, qui nont aucun sens de la loyaut. Peut-tre mettront-ils fin leur hostilit? [13] Comment ne pas combattre des gens qui ont viol leurs serments et qui ont cherch expulser le Prophte? Nest-ce pas eux qui ont dclench les hostilits? Les craignez-vous? Mais cest Dieu que vous devez craindre si vous tes des croyants !
[14] Combattez-les donc ! Dieu les chtiera par vos mains et les couvrira dignominie. Il vous donnera la victoire sur eux, apaisera les curs des croyants, [15] en bannira la rancur et accueillera le repentir de qui Il veut, car Il est Omniscient et Sage. [16] Pensez-vous que vous serez laisss labandon, que Dieu ne connat pas ceux dentre vous qui combattent pour Sa Cause et qui ne cherchent dautre alliance que celle de Dieu, de Son Prophte et des croyants? Dieu est parfaitement Instruit de ce que vous faites. [17] Il nappartient pas aux paens de frquenter les mosques de Dieu, quand ils sont eux-mmes les tmoins charge de leur propre dngation, car les uvres de ces gens-l sont vaines et cest le Feu qui constituera leur demeure ternelle. [18] Seuls ont le droit de frquenter les mosques de Dieu ceux qui croient en Dieu et au Jugement dernier, qui accomplissent la salt, sacquittent de la zakt et ne redoutent que le Seigneur. Ceux-l ont toutes les chances dobtenir leur salut.
[19] Comment pouvez-vous assimiler celui qui est charg de distribuer leau aux plerins ou dentretenir la Mosque sacre celui qui croit en Dieu, au Jugement dernier et qui combat pour la Cause de Dieu? Non, ils ne sont pas gaux devant Dieu, et Dieu ne guide point les injustes. [20] Ceux qui ont cru, qui ont migr et qui ont combattu au service de Dieu, par leurs biens et leurs personnes, ceux-l occuperont auprs de Lui un trs haut rang, et ce sont ceux-l qui seront les victorieux.
[21] Leur Seigneur leur annonce, titre dheureuse nouvelle, misricorde et agrment, ainsi que des Jardins o ils jouiront dun dlice permanent, [22] et o ils sjourneront ternellement, car Dieu dispose de rcompenses sans limites !
[23] vous qui croyez ! Ne prenez pas pour confidents vos pres et vos frres sils prfrent limpit la foi. Ceux dentre vous qui en feraient des confidents seraient eux les injustes.
[24] Dis : Si vos pres, vos enfants, vos frres, vos conjoints, vos proches, les biens que vous avez acquis, le commerce dont vous redoutez le dclin, les demeures o vous vous prlassez, vous sont plus chers que Dieu, Son Prophte et la lutte pour Sa Cause, alors attendez que vienne sinstaurer lOrdre du Seigneur ! Car Dieu ne guide pas les gens pervers.
[25] Dieu vous a dj assists en maints endroits, notamment lors de la bataille de Hunayn o, abuss par votre grand nombre qui ne vous a servi rien, vous navez pas tard sentir que la terre, pourtant si vaste, tait devenue trop troite et vous avez tourn le dos en fuyant. [26] Cest alors que Dieu apaisa Son Envoy et les croyants en faisant descendre Sa quitude, ainsi que des armes invisibles. Il chtia les ngateurs et telle a t leur rtribution.
[27] Aprs quoi, Dieu accueillera le repentir de qui Il voudra, car Dieu est Clment et Compatissant.
[28] vous qui croyez ! Les paens sont une vritable souillure. Interdisez-leur donc, lexpiration de cette anne, laccs la Mosque sacre ! Si vous craignez un manque gagner, Dieu y pourvoira par Sa grce, sIl veut, car Il est Omniscient et Sage. [29] Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier ; ceux qui ne sinterdisent pas ce que Dieu et Son Prophte ont dclar interdit ; ceux qui, parmi les gens dcriture, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu ce quils versent directement la capitation en toute humilit ! [30] Les juifs disent : Uzayr est fils de Dieu ! et les chrtiens disent : Le Messie est fils de Dieu ! Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, rptant ainsi ce que les ngateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour stre ainsi carts de la Vrit ! [31] Ils ont lev au rang de divinits en dehors de Dieu leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, alors quils avaient reu ordre de nadorer que Dieu lUnique, en dehors duquel il ny a point de divinit. Gloire Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce quils prtendent Lui associer.
[32] Ils veulent par leurs mensonges teindre la Lumire de Dieu, mais Dieu tient parachever Sa Lumire, nen dplaise aux ngateurs ! [33] Cest Lui qui a envoy Son Prophte, avec la bonne direction et la religion de la Vrit, pour la faire prvaloir sur toute autre religion, nen dplaise aux idoltres !
[34] vous qui croyez ! Un grand nombre de rabbins et de moines dvorent dune manire illgale les biens de leurs semblables et les cartent de la Voie de Dieu. Annonce ceux qui thsaurisent or et argent, au lieu de les consacrer la Cause de Dieu, un chtiment douloureux, [35] le jour o ces mtaux seront ports lincandescence dans le feu de la Ghenne et appliqus sur leurs fronts, leurs flancs et leurs dos : Voici, leur sera-t-il dit, ce que vous thsaurisiez pour vous-mmes ! Savourez donc ce que vous avez thsauris !
[36] En vrit, le nombre des mois est de douze, auprs de Dieu, ainsi que cest crit dans Son Livre depuis le jour o Il a cr les Cieux et la Terre. Quatre de ces mois sont sacrs. Telle est la religion dans sa rectitude. vitez donc durant cette priode de vous faire du tort vous-mmes. Liguez-vous pour combattre les paens, comme ils se liguent contre vous ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.
[37] Le report dun mois sacr une autre date nest quun surcrot dimpit et ne contribue qu garer davantage les ngateurs. Ils le dclarent profane une anne, puis lanne suivante ils le dclarent sacr, prtextant quils veulent tre en accord avec le nombre de mois que Dieu dclare sacrs. Ils ne se rendent pas compte quils dclarent licite ce que Dieu a interdit ! Et cest ainsi que leurs mfaits leur apparaissent pleins dattraits ; mais Dieu ne guide point les ngateurs !
[38] vous qui croyez ! Quavez-vous rester clous au sol, lorsquon vous dit : Allez combattre pour la Cause de Dieu? Prfrez-vous la vie prsente la vie future? Mais les plaisirs de cette vie ne sont-ils pas bien peu de chose, compars la vie future? [39] Si vous refusez daller au combat, Dieu svira durement contre vous et choisira un autre peuple pour Le servir, sans que vous puissiez Lui nuire en quoi que ce soit, car Sa puissance na point de limite. [40] Si vous ne voulez pas prter assistance au Prophte, Dieu lui a dj prt la Sienne lorsque, chass par les ngateurs et se trouvant dans la grotte avec son seul compagnon, il disait celui-ci : Ne tafflige pas ! Dieu est avec nous. Dieu tendit alors sur lui Sa srnit, envoya son secours des troupes invisibles, faisant ainsi chec aux ngateurs et assurant le triomphe de la Parole divine, car Dieu est Puissant et Sage.
[41] Courez au combat, lgrement ou lourdement quips ! Mettez vos biens et vos personnes au service de Dieu ! Cela sera toujours dans votre propre intrt, si vous pouviez le savoir ! [42] Sil stait agi dun butin facile ou dune expdition sans risque, ils tauraient facilement suivi. Mais, cette fois-ci, le parcours leur parat bien long. Aussi ne manquent-ils pas de jurer en disant : Si nous le pouvions, nous partirions volontiers avec vous !, sexposant ainsi leur propre perte, car Dieu sait bien quils mentent. [43] Que Dieu te pardonne ! Pourquoi les as-tu dispenss daller au combat avant de reconnatre ceux qui avaient une excuse valable et ceux qui ne faisaient que mentir? [44] Certes, ceux qui croient en Dieu et au Jour dernier ne viendront jamais te demander de dispense quand il sagit daller combattre pour la Cause de Dieu avec leurs biens et leurs personnes. Dieu connat toujours les vritables croyants. [45] En effet, ne viendront te demander cette dispense que ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, et dont les curs, pleins de scepticisme, ne font que vaciller dincertitude.
[46] Sils avaient rellement voulu partir au combat, ils sy seraient prpars. Mais Dieu les en jugea indignes et les rendit apathiques et indolents. Aussi sentendirent-ils dire : Restez donc avec les invalides et les impotents ! [47] Dailleurs, sils taient sortis avec vous, ils nauraient fait quajouter votre trouble et que semer, par leurs manuvres, la discorde dans vos rangs, dautant plus quil y a parmi vous des gens disposs couter tout ce quils disent. Dieu connat bien les comploteurs.
[48] Ils ont dj, auparavant, cherch semer la discorde entre vous et contrarier tes projets par leurs intrigues jusquau jour o la Vrit se manifesta et o lordre de Dieu fut instaur, en dpit de leur hostilit. [49] Tel dentre eux vient te dire : Dispense-moi de la guerre ! Ne mexpose pas la tentation ! Mais cette tentation, ny sont-ils pas dj tombs? En vrit, la Ghenne cerne les ngateurs de toutes parts. [50] Obtiens-tu un succs? Ils en prouvent du dpit ; mais si tu subis un revers, ils scrient : Heureusement que nous avions pris davance nos prcautions ! Et ils se retirent pleins de joie.
[51] Dis-leur : Rien ne nous atteindra, en dehors de ce que Dieu nous a dj prescrit. Il est notre Matre ! Et cest en Lui que les croyants doivent mettre leur confiance ! [52] Dis-leur : En ce qui nous concerne, vous ne pouvez vous attendre qu lune des deux ventualits galement agrables la victoire ou le martyre, alors que ce que nous attendons pour vous, cest que Dieu vous inflige un chtiment directement ou par notre intermdiaire. Attendez donc ! Et nous sommes l attendre notre tour ! [53] Dis-leur enfin : Faites des aumnes de votre propre gr ou contre-cur, jamais elles ne seront agres, venant de vous, car vous tes des gens pervers. [54] Ce qui empche leurs aumnes dtre agres, cest quils ne croient pas en Dieu et en Son Prophte ; cest quils ne se rendent quavec nonchalance la salt et ne font laumne qu contre-cur.
[55] Que leurs richesses et le nombre de leurs enfants ne tmerveillent gure ! Dieu ne les leur accorde que pour les faire souffrir ici-bas et les voir rendre pniblement lme en ngateurs. [56] Ils jurent par Dieu quils sont vraiment des vtres, alors quils sont loin de ltre. En ralit, seule la peur les pousse agir de la sorte, [57] et sils trouvaient un abri, une caverne ou un souterrain, ils sy prcipiteraient toutes jambes pour sy camoufler.
[58] Il en est parmi eux qui te critiquent au sujet de la rpartition des aumnes. Si on leur en donne une part, ils sont satisfaits ; mais ils se fchent, sils nen reoivent rien. [59] Que nacceptent-ils de bon cur ce que Dieu et Son Prophte leur dispensent et disent : Dieu nous suffit ! Dieu saura nous accorder quelque faveur ainsi que Son Prophte ! Cest en Dieu que nous mettons tous nos espoirs.
[60] Les aumnes sont destines aux pauvres, aux ncessiteux, ceux qui sont chargs de recueillir ces dons et de les rpartir, ceux dont les curs sont gagner, au rachat des captifs, aux endetts insolvables, ceux qui se consacrent la cause de Dieu et aux voyageurs dmunis. Cest l un arrt de Dieu, et Dieu est Omniscient et Sage.
[61] Et il en est parmi eux qui critiquent le Prophte en disant : Il coute tout ce quon lui raconte ! Rponds-leur : Il est, en effet, tout oreilles, mais pour votre bien. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants ; il est une misricorde pour ceux dentre vous qui ont la foi. Mais ceux qui lui causent du tort est rserv un terrible chtiment.
[62] Ils jurent par Dieu devant vous pour avoir votre agrment, alors que cest Dieu et Son Prophte quils auraient d chercher satisfaire, sils taient de vrais croyants. [63] Ne savent-ils donc pas que quiconque soppose Dieu et Son Prophte est vou au feu de la Ghenne, pour un sjour ternel? Et ce sera pour lui le comble de lopprobre ! [64] Les hypocrites redoutent quune sourate ne vienne dvoiler ce que reclent leurs curs. Dis-leur : Libre vous de vous moquer ! Dieu talera au grand jour ce que vous redoutiez tant de divulguer ! [65] Si tu les interroges, ils te rpondront certainement : Nous ne faisions que badiner et plaisanter ! Dis-leur : Ainsi, vous vous moquiez de Dieu, de Ses versets et de Son Prophte? [66] Ne vous excusez pas ! Vous avez bel et bien reni la foi aprs avoir cru. Si Nous pardonnons certains dentre vous, les autres seront chtis en tant que criminels.
[67] Les hypocrites, quils soient hommes ou femmes, sont tous du mme acabit. Ils incitent la pratique du mal, dconseillent la pratique du bien et ferment leurs mains pour ne rien donner. Ils ont ainsi oubli Dieu et Dieu les a oublis. En vrit, les hypocrites sont des pervers. [68] Dieu a promis aux hypocrites, hommes et femmes, ainsi quaux infidles, le feu de la Ghenne, pour lternit. Et cest l leur juste chtiment. Cest ainsi que, maudits de Dieu, ils auront un supplice permanent.
[69] Il en fut de mme de ceux qui vous ont prcds et qui pourtant taient plus forts que vous, plus riches et avaient plus denfants. Ils ont eu leur part de jouissance en ce monde et vous jouissez aujourdhui de la vtre, comme vos prdcesseurs ont joui de la leur. Vous discutez des mmes questions vaines dont ils discutaient. Les uvres de ces gens-l seront rduites nant dans cette vie et dans lautre. Et ce sont eux qui sont les vritables perdants !
[70] Lhistoire de ceux qui vcurent avant eux ne leur est-elle pas parvenue? Celle des peuples de No, des d, des Thamd, dAbraham, des Madyan et des villes ensevelies? tous ces peuples, Dieu a envoy des messagers avec des preuves lappui. Ce nest donc pas Dieu qui les a lss ; mais ce sont eux qui ont t lorigine de leur perte.
[71] Les croyants et les croyantes sont solidaires les uns des autres. Ils incitent la pratique du bien, dconseillent la pratique du mal, accomplissent la salt, sacquittent de la zakt et obissent Dieu et Son Prophte. ceux-l, Dieu fera misricorde, car Il est Omnipotent et Sage. [72] Dieu a promis aux croyants et aux croyantes des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, pour lternit, ainsi que de magnifiques demeures situes dans les jardins dden. Et leur satisfaction davoir t agrs par le Seigneur sera bien plus grande encore, et cest l, pour eux, le suprme bonheur !
[73] Prophte ! Combats les ngateurs et les hypocrites, et traite-les avec rigueur. Leur dernier refuge sera la Ghenne, cette dtestable demeure. [74] Ils jurent par Dieu quils nont dit aucun mal, et pourtant ils ont bien profr des paroles impies et reni la foi musulmane, aprs lavoir embrasse. Ils ont ourdi un complot quils nont pu raliser. Dailleurs, de quoi pouvaient-ils se plaindre, sinon davoir t combls de faveurs par Dieu et Son Prophte? Sils se repentent, cela ne peut tre qu leur avantage ; mais sils persistent dans leur erreur, Dieu leur infligera de terribles chtiments, aussi bien en ce monde que dans la vie future ; et ils ne trouveront, sur Terre, ni alli ni dfenseur.
[75] Il en est parmi eux qui se sont engags vis--vis de Dieu en disant : SIl nous gratifie de Ses largesses, nous ferons de larges aumnes zakt et nous serons du nombre des vertueux ! [76] Mais lorsque Dieu les combla de Ses dons, ils sen montrrent avares et tournrent le dos en oubliant leurs promesses. [77] Aussi a-t-Il suscit dans leurs curs une hypocrisie permanente qui doit les accompagner jusquau Jour de leur comparution devant Lui, et ce pour avoir viol les promesses quils Lui ont faites et pour avoir dbit des mensonges. [78] Ne savent-ils pas que Dieu connat leurs penses les plus intimes et leurs entretiens les plus secrets, car pour Dieu il ny a point de mystre? [79] Certains dentre eux dnigrent et raillent aussi bien les croyants qui font bnvolement de gnreuses aumnes zakt que ceux qui nen font que selon leurs faibles moyens. Dieu se moquera bien de ces impies et les soumettra de terribles tourments.
[80] Peu importe que tu demandes Dieu de leur pardonner ou non ! Jamais Dieu ne leur pardonnera, dusses-tu rpter ta demande soixante-dix fois, car ils ont reni Dieu et Son Prophte, et Dieu ne guide pas les gens pervers.
[81] Ceux qui sont rests dans leurs foyers et qui nont pas accompagn le Prophte au combat sen flicitaient, car il leur rpugnait de mettre leurs biens et leurs personnes au service de Dieu, en disant : Ne vous mettez pas en campagne par ces chaleurs ! Dis-leur : Le feu de lEnfer est bien plus ardent encore ! Mais peuvent-ils le comprendre? [82] Quils rient donc un peu, pour le moment ! Un jour viendra o ils verseront des larmes torrents, en punition de leurs actes.
[83] Si Dieu veut que tu te retrouves un jour parmi un groupe de ces gens-l, et quils te demandent la permission daller combattre avec toi, dis-leur : Jamais plus vous ne partirez au combat avec moi, et jamais plus vous ne combattrez dennemis avec moi ! Vous avez t contents de rester chez vous une premire fois. Eh bien ! Restez donc avec ceux qui se tiennent larrire !
[84] Quand lun deux vient mourir, ne clbre jamais la prire des morts sur sa dpouille et ne te recueille jamais sur sa tombe ! Ils ont reni Dieu et Son Prophte et ils sont morts en pervers. [85] Que leurs richesses et le nombre de leurs enfants ne tmerveillent point ! Dieu ne les leur accorde ici-bas que pour leur plus grand tourment et pour quils rendent pniblement lme en tant que ngateurs.
[86] Lorsquune sourate est rvle prescrivant de croire en Dieu et de combattre avec Son Prophte, les plus riches dentre eux ne songent qu se faire dispenser daller au combat, en te demandant : Laisse-nous avec ceux qui se tiennent larrire !,
[87] acceptant ainsi de rester avec les femmes et les vieillards. Un sceau a t imprim sur leurs curs les rendant incapables de rien comprendre.
[88] Et pendant ce temps, le Prophte et ceux qui ont cru avec lui engageaient dans le combat leurs biens et leurs vies. Voil ceux qui jouiront de toutes les faveurs ! Voil ceux qui seront les bienheureux ! [89] Dieu leur a prpar des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, o leur sjour sera ternel. Et ce sera pour eux le bonheur sans limites ! [90] Puis vinrent les dfaitistes, parmi les bdouins, pour demander dtre dispenss du combat, tandis que ceux qui manquaient de sincrit envers Dieu et Son Prophte staient contents de rester chez eux. Aussi un terrible chtiment sera-t-il inflig ceux, parmi eux, qui sont ngateurs.
[91] Les faibles, les malades ainsi que ceux qui manquent de moyens pour squiper ne sont pas tenus daller la guerre, pourvu quils soient sincres envers Dieu et Son Prophte. On ne doit pas sen prendre ceux qui font le bien, car Dieu est Clment et Misricordieux. [92] Nul reproche nest faire non plus ceux qui sont venus te demander des montures pour aller au combat et qui, lorsque tu leur as dit : Je ne dispose daucune monture vous donner, sen allrent les yeux dbordant de larmes et dsols de ne pouvoir en faire eux-mmes la dpense.
[93] Mais il y a lieu de sen prendre ceux qui, quoique riches, te demandent de les dispenser de se battre, acceptant dtre relgus avec les invalides larrire. Dieu a imprim un sceau sur leurs curs les rendant incapables de rien comprendre.
[94] Et ils ne manqueront pas de vous prsenter des excuses ds votre retour de la bataille. Dis-leur : Ne vous excusez pas, car jamais nous ne vous croirons ! Dieu nous a dj instruits sur votre compte. Dieu et Son Prophte verront vos actes. Puis vous retournerez Celui qui connat lapparent et locculte, et qui vous informera de tous vos actes.
[95] Quand vous serez de retour parmi eux, ils prendront Dieu tmoin de leur loyaut afin dviter vos reproches. Dtournez-vous de ces tres immondes dont le dernier refuge sera la Ghenne, pour prix de leurs forfaits. [96] Ils vous adjurent daccepter leurs excuses. Sachez que si vous les agrez, Dieu nagrera point les excuses des gens pervers ! [97] Les nomades sont les ngateurs les plus endurcis, les hypocrites les plus sournois et les plus enclins ne pas faire cas des prceptes que Dieu a rvls Son Prophte. Dieu est Omniscient et Sage. [98] Parmi les nomades, certains considrent leur contribution comme une corve et attendent avec impatience les malheurs qui pourraient vous atteindre. Puissent-ils en tre victimes eux-mmes ! Car Dieu est Audient et Omniscient.
[99] Il en est dautres qui croient en Dieu et au Jour dernier et qui considrent ce quils dpensent comme un moyen de se rapprocher de Dieu et de bnficier des prires du Prophte. Certes, cest l un moyen sr de se rapprocher de Dieu, et Dieu les admettra dans le sein de Sa misricorde, car Dieu est Clment et Misricordieux.
[100] Quant aux migrs et aux auxiliaires qui ont t les premiers se joindre au Prophte et laccueillir, ainsi que ceux qui les ont suivis dans un lan sincre, Dieu est Satisfait deux comme ils seront satisfaits de Ses faveurs, car Il a prpar leur intention des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux et o leur sjour sera ternel. Et ce sera pour eux le comble de la flicit.
[101] Il y a parmi les nomades qui vous entourent des hypocrites, et il y en a aussi parmi les habitants de Mdine, qui sont passs matres dans lart de la tratrise. Tu ne les connais pas ; mais Nous, Nous les connaissons. Nous les chtierons doublement. Puis ils seront livrs un affreux supplice.
[102] Dautres ont reconnu leurs pchs, car ils navaient pas su tablir la diffrence entre bonnes actions et mauvaises actions. Ceux-l, Dieu acceptera certes leur repentir. Dieu est, en effet, Plein de clmence et de misricorde. [103] Prlve une aumne sur leurs biens pour les purifier et les bnir. Prie pour eux, afin que leurs mes retrouvent leur quitude. Dieu est Audient et Omniscient. [104] Ne savent-ils pas que Dieu accueille le repentir de Ses serviteurs, quIl agre les aumnes et quIl est lIndulgent et le Misricordieux? [105] Dis-leur : Agissez ! Dieu apprciera vos uvres, ainsi que le Prophte et les croyants. Et quand vous serez ramens vers Celui qui connat linvisible et lapparent, Il vous renseignera sur ce que vous aurez fait. [106] Dautres enfin devront attendre la dcision du Seigneur qui soit les punira, soit les absoudra. Dieu est Omniscient et Sage.
[107] Il en est qui ont difi une mosque par rivalit et par impit pour semer la discorde entre les croyants et faire de ce lieu le repaire de celui qui, auparavant, avait combattu contre Dieu et Son Prophte. Ce sont ces gens-l qui, aujourdhui, viennent jurer de toute leur force quils ne voulaient faire que du bien, alors que Dieu est Tmoin quils ne racontent que des mensonges ! [108] Ne frquente jamais une telle mosque ! Car il en est une autre qui a t fonde ds le premier jour, sur la crainte rvrencielle du Seigneur et qui est plus digne de ta prsence. On y trouve des hommes qui aiment se purifier, et Dieu aime ceux qui sont propres. [109] Lequel vaut mieux? Celui qui a fond son difice sur la pit et lagrment de Dieu ou celui qui a fond son difice sur le bord dun prcipice prt scrouler en lemportant dans le feu de la Ghenne? Dieu ne guide jamais les infidles. [110] La mosque quils ont difie ne cessera dtre pour eux un sujet dangoisse jusquau moment o ils en auront le cur bris. Dieu est Omniscient et Sage. [111] En vrit, Dieu a achet aux croyants leurs personnes et leurs biens en change du Paradis, en vue de dfendre Sa Cause : tuer et se faire tuer. Cest une promesse authentique quIl a prise sur Lui-mme dans la Thora, lvangile et le Coran. Et qui est plus fidle sa promesse que le Seigneur? Rjouissez-vous donc de lchange que vous avez effectu ! Nest-ce pas que cest l le comble de la flicit?
[112] Heureux sont ceux qui se repentent Dieu, Ladorent, Le glorifient, jenent, sinclinent, se prosternent, ordonnent le bien, dsavouent le mal et observent les commandements de Dieu ! Annonce cette bonne nouvelle aux croyants ! [113] Il ne sied ni au Prophte ni aux croyants dimplorer le pardon de Dieu en faveur des polythistes, fussent-ils leurs proches, une fois bien tabli que ceux-l sont destins tre les htes de lEnfer. [114] Et si Abraham avait demand pardon en faveur de son pre, cest uniquement cause dune promesse quil lui avait faite jadis. Mais ds quil eut la certitude que son pre tait un ennemi de Dieu, il le dsavoua. Et pourtant Abraham tait la bont et la compassion mmes !
[115] Dieu ne laisse jamais sgarer un peuple quIl avait mis sur la bonne voie, avant de le mettre en garde contre les prils quil doit craindre. Dieu a une parfaite connaissance de toute chose. [116] Dieu appartient le Royaume des Cieux et de la Terre, et cest Lui qui donne la vie et la mort. Vous navez en dehors de Lui ni alli ni protecteur. [117] Dieu a agr le repentir du Prophte, des migrs et des auxiliaires qui lont suivi aux heures les plus difficiles, alors que plusieurs dentre eux taient si prs de faillir leur devoir. Il a agr leur repentir, en se montrant Bienveillant et Compatissant leur gard.
[118] Dieu a galement accueilli le repentir des trois individus qui taient rests larrire et qui la terre, toute vaste quelle est, parut se rtrcir autour deux, au point quils se sentirent ltroit dans leurs propres personnes et quils comprirent enfin quil ny avait pas de refuge contre Dieu quen Dieu Lui-mme. Cest alors que Dieu revint vers eux pour les amener au repentir, car Dieu est Plein de clmence et de mansutude.
[119] croyants ! Craignez Dieu et joignez-vous ceux qui sont vridiques ! [120] Il ne sied pas aux habitants de Mdine et aux nomades des alentours dabandonner le Prophte de Dieu et de prfrer leur propre vie la sienne, car ils nendureront nulle soif, nulle fatigue ni privation au service de Dieu, narracheront aucun terrain lennemi ni ne remporteront aucun succs sur lui sans que cela soit inscrit comme une bonne action leur actif. Dieu, en effet, ne laisse jamais perdre la rcompense de ceux qui font le bien. [121] De mme quils ne consentiront aucune dpense, grande ou petite, ne franchiront aucune valle sans que cela soit inscrit leur actif, et rtribu par Dieu de la manire la plus gnreuse.
[122] Mais il nest nullement souhaitable que les croyants partent tous en expdition. Il serait bon que, de chaque groupement, un certain nombre dhommes semploient parfaire leur ducation religieuse, afin den faire profiter leurs compagnons aprs leur retour, et de les amener ainsi se tenir sur leur garde.
[123] vous qui croyez ! Combattez ceux des infidles qui vivent dans votre voisinage ! Quils trouvent en vous de rudes combattants ! Sachez que Dieu est toujours avec ceux qui Le craignent ! [124] Lorsquune sourate est rvle, il en est parmi les ngateurs qui disent : Duquel dentre vous cette sourate a renforc la foi? Eh bien ! Cette sourate a renforc la foi des vrais croyants et les a remplis de joie. [125] Quant ceux dont les curs sont malades, elle na fait que les rendre plus immondes quauparavant, et ils mourront en infidles. [126] Ne se rendent-ils pas compte quon les met lpreuve, chaque anne, une ou deux fois, sans quils pensent pour autant se repentir et mditer ces vnements? [127] Quand une sourate est rvle, ils se regardent les uns les autres et se disent : Quelquun vous voit-il?, avant de se drober furtivement. Dieu dtourne ainsi leurs curs de la Vrit, car cela dpasse leur entendement. [128] Un Prophte, issu de vous-mmes, est venu vers vous ! Il compatit ce que vous endurez et il est plein de sollicitude pour vous, car il est toute bont et toute compassion pour les croyants ! [129] Mais sils persistent dans leur indiffrence, dis : Dieu me suffit ! Il ny a dautre divinit que Lui ! Cest en Lui que je place ma confiance. Il est le Matre Souverain du Trne sublime !







<<< Sourate pr�c�dente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Traduction par Mohamed Chiadmi. Maison d'�dition : Tawhid.

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici.