<<< Sourate précédente Revenir à l'index Sourate suivante >>>

22. Sourate du Pèlerinage (Al- Hajj)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, car le tremblement de l’Heure dernière sera quelque chose de terrifiant ! [2] Le jour où il se produira, toute nourrice oubliera son nourrisson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes donneront l’impression d’être ivres, bien qu’ils ne le soient pas, car le châtiment de Dieu sera terrible. [3] Tel, parmi les hommes, discute au sujet de Dieu sans détenir la moindre connaissance, et se laisse entraîner par tout démon rebelle, [4] prédestiné à égarer quiconque le prend pour allié, et à le conduire au supplice de l’Enfer.
[5] Ô hommes ! Si vous êtes dans le doute au sujet de la Résurrection, sachez que c’est Nous qui vous avons tirés de terre, puis d’une goutte de sperme, puis d’une adhérence, puis d’un embryon dont une partie est déjà formée et une autre non encore formée. C’est ainsi que Nous vous donnons une idée de Notre puissance. Nous maintenons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu’au terme fixé, pour vous en faire ensuite sortir à l’état de bébé, et vous atteindrez ainsi plus tard votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent encore jeunes, tandis que d’autres arrivent jusqu’à l’âge de la décrépitude au point de ne plus se souvenir de ce qu’ils savaient. Ne vois-tu pas aussi comment la terre desséchée reprend vie, dès que Nous l’arrosons de pluie, pour se gonfler et se couvrir de toutes sortes de couples de plantes luxuriantes?
[6] Il en est ainsi, parce que Dieu est la Vérité même, qu’Il est Celui qui rend la vie aux morts, que Sa puissance s’étend sur toute chose, [7] que l’Heure viendra, sans nul doute, et que Dieu ressuscitera ceux qui sont dans les tombes.
[8] Tel, parmi les hommes, discute de Dieu sans aucune connaissance, sans direction et sans livre pour éclairer sa lanterne, [9] en affichant une attitude orgueilleuse pour éloigner ses semblables de la Voie du Seigneur. L’opprobre couvrira cet individu en ce monde, puis Nous lui ferons goûter, au Jour de la Résurrection, le supplice de l’Enfer. [10] «Voilà le prix des actes que tu as accomplis sur Terre !», lui sera-t-il dit, car Dieu ne Se montre jamais injuste envers Ses créatures.
[11] Tel autre, parmi les hommes, adore Dieu d’une manière indécise. S’il lui arrive quelque bien, il en jouit avec quiétude, mais s’il est atteint par la moindre épreuve, il fait aussitôt volte-face, causant ainsi sa perte dans cette vie et dans la vie future. Et c’est là une perte irréparable ! [12] Il invoque en dehors de Dieu ce qui ne peut lui être ni nuisible ni utile. Et c’est là le comble de l’égarement ! [13] Il invoque celui qui lui est plus nuisible qu’utile. Quel détestable patron et quel détestable compagnon !
[14] Certes, Dieu fera entrer dans les Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ceux qui croient et font de bonnes actions, car la volonté de Dieu doit toujours s’accomplir. [15] Que celui qui pense que Dieu ne secourra pas Son Prophète, ni en ce monde ni dans la vie future, se pende à une corde haut placée et qu’il tente de la couper. Il verra alors si ce moyen est de nature à dissiper ses rancœurs.
[16] C’est ainsi que Nous avons révélé ce Coran en versets évidents, et Dieu guide qui Il veut. [17] Certes, ceux qui croient, ceux qui pratiquent le judaïsme ainsi que les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes, Dieu les départagera le Jour de la Résurrection, car Il est Témoin de toute chose. [18] Ne vois-tu pas que devant Dieu se prosternent tous ceux qui sont dans les Cieux, tous ceux qui sont sur la Terre, ainsi que le Soleil, la Lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et une grande partie des hommes? Mais le châtiment sera le lot de beaucoup parmi ces derniers. Et celui que Dieu déshonore, nul ne saurait le réhabiliter, car la volonté de Dieu doit toujours s’accomplir.
[19] Voici deux clans adverses qui disputent au sujet de leur Seigneur. Les négateurs recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur la tête un liquide bouillant [20] qui fera fondre leurs entrailles et leur peau, [21] pendant que des massues de fer seront préparées à leur intention. [22] Et toutes les fois que, transis de douleur, ils tenteront de s’en évader, on les y ramènera et on leur dira : «Goûtez donc le supplice de l’Enfer !» [23] Quant à ceux qui croient et font des œuvres pies, Dieu les admettra dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, et ils seront ornés de parures d’or et de perles, et de soie vêtus.
[24] Ils auront été ainsi initiés à la bonne parole et guidés vers la Voie du Digne des louanges. [25] Mais les négateurs qui s’emploient à éloigner leurs semblables de la Voie de Dieu et du Temple sacré que Nous avons établi pour tous les hommes, aussi bien pour les résidents que pour ceux qui sont de passage, ainsi que quiconque s’avise d’y commettre un sacrilège par méchanceté, Nous leur ferons goûter un châtiment douloureux.
[26] Rappelle-toi que, lorsque Nous avons installé Abraham sur l’emplacement du Temple, Nous lui dîmes : «Ne Me donne aucun associé ! Veille à conserver Mon Temple en état de pureté pour ceux qui viennent y accomplir les tours rituels, ou y faire leurs dévotions, debout, agenouillés ou prosternés ! [27] Appelle les hommes au pèlerinage hajj ! Ils répondront à ton appel, à pied et sur toute monture, venant des contrées les plus éloignées, [28] pour participer aux bienfaits du pèlerinage et invoquer le Nom du Seigneur aux jours fixés, en immolant la bête prise sur le bétail que Dieu leur a accordé. Mangez-en vous-mêmes et donnez-en à manger aux pauvres démunis. [29] Puis qu’ils se délient de leurs interdits, accomplissent leurs vœux et effectuent autour du Temple antique les circuits rituels.»
[30] C’est ainsi qu’il faut agir. Quiconque respecte ces institutions sacrées en sera récompensé auprès du Seigneur. La chair du bétail vous est permise, à l’exception des interdictions qui vous ont déjà été désignées. Évitez la souillure des idoles, évitez les propos mensongers !
[31] Soyez des monothéistes sincères et ne prêtez aucun associé au Seigneur, car celui qui Lui donne des associés est comme quelqu’un qui, précipité du ciel, se trouve disputé par des oiseaux de proie ou emporté par le vent vers un abîme sans fond. [32] Ainsi en est-il. Se montrer respectueux des rites institués par Dieu est un acte qui s’inspire de la piété du cœur. [33] Libre à vous d’en tirer profit jusqu’au terme fixé. Puis leur immolation aura lieu auprès du Temple antique. [34] À chaque communauté, Nous avons assigné un rite sacrificiel, afin que ses membres invoquent le Nom de Dieu sur les bêtes prélevées sur le cheptel qu’Il leur a attribué. Votre Dieu est un Dieu Unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et toi, Prophète, fais bonne annonce aux humbles [35] dont les cœurs frémissent quand le Nom de Dieu est prononcé, qui se montrent patients face à l’épreuve, qui s’acquittent de la salât et qui donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons accordé.
[36] Nous avons désigné, à votre intention, les chameaux pour servir dans les rites sacrificiels. Et c’est là une décision bénéfique pour vous. Invoquez le Nom de Dieu sur ceux qui sont prêts à être sacrifiés. Et une fois que la bête est abattue, vous pourrez vous nourrir de sa chair et en distribuer aux nécessiteux discrets et aux pauvres mendiants. C’est dans ce but que Nous vous avons assujetti ces animaux. Peut-être en serez-vous reconnaissants. [37] Ni la chair ni le sang de ces animaux n’ont d’importance pour Dieu. Seule compte pour Lui votre piété. Aussi a-t-Il mis ces animaux à votre service, afin que vous Le glorifiez pour vous avoir dirigés sur le droit chemin. Prophète ! Annonce à ceux qui font le bien [38] que Dieu prendra toujours la défense de ceux qui ont la foi, car Dieu n’aime pas les traîtres ingrats.
[39] Toute autorisation de se défendre est donnée aux victimes d’une agression, qui ont été injustement opprimées, et Dieu a tout pouvoir pour les secourir. [40] Tel est le cas de ceux qui ont été injustement chassés de leurs foyers uniquement pour avoir dit : «Notre Seigneur est Dieu !» Si Dieu ne repoussait pas certains peuples par d’autres, des ermitages auraient été démolis, ainsi que des synagogues, des oratoires et des mosquées où le Nom de Dieu est souvent invoqué. Dieu assistera assurément ceux qui aident au triomphe de Sa Cause, car la force et la puissance de Dieu n’ont point de limite. [41] Dieu prêtera assistance à ceux qui, une fois leur position consolidée, accompliront la salât, s’acquitteront de la zakât, ordonneront le Bien et dénonceront le Mal. En définitive, c’est à Dieu qu’appartient l’issue de toute chose.
[42] Si les impies te traitent d’imposteur, sache qu’avant eux le peuple de Noé, les `Âd, les Thamûd, [43] le peuple d’Abraham, le peuple de Loth, [44] les gens de Madyan avaient eux aussi crié au mensonge. De même que Moïse fut traité de menteur. J’ai accordé aux impies un long délai ; puis J’ai sévi contre eux. Et quel ne fut point alors Ma réprobation ! [45] Que de cités Nous avons anéanties en punition de leurs péchés, et dont il ne reste plus que de vagues vestiges : là, un puits comblé ; et là, un château puissamment édifié, aujourd’hui totalement abandonné ! [46] Que ne parcourent-ils la Terre pour acquérir des cœurs aptes à comprendre et des oreilles aptes à entendre? En vérité, ce ne sont pas les yeux qui se trouvent atteints de cécité, mais ce sont les cœurs qui battent dans les poitrines qui s’aveuglent.
[47] Ils te demandent de hâter l’arrivée du châtiment. Mais Dieu ne manque jamais à Sa promesse. Cependant, un seul jour du Seigneur équivaut à mille ans selon votre manière de compter. [48] À combien de cités n’ai-Je pas accordé un sursis alors qu’elles étaient en pleine tyrannie? Puis, soudain, Je les ai saisies, car c’est vers Moi que tout fera retour.
[49] Dis : «Ô hommes ! Je ne suis pour vous qu’un avertisseur explicite. [50] Ceux donc qui croient et pratiquent le bien auront le pardon de leurs péchés et une généreuse rétribution, [51] tandis que ceux qui s’acharnent à rendre Nos signes inopérants, ceux-là seront voués à la Géhenne.» [52] Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager ni prophète sans que le diable ait tenté d’altérer le sens des versets qui leur étaient révélés. Mais Dieu a toujours aboli les suggestions du diable et rétabli le sens véritable de Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage. [53] Et ce, afin de faire de ce que suggère le diable une tentation pour ceux dont les cœurs sont minés par le doute et pour ceux dont les cœurs sont endurcis. C’est pourquoi les iniques s’engagent si loin dans la scission. [54] Et afin aussi que les initiés sachent que ces versets expriment la vérité émanant de ton Seigneur, qu’ils y croient et que leurs cœurs s’y soumettent en toute humilité, car Dieu guide vers le droit chemin ceux qui croient.
[55] Quant aux impies, ils continueront à en douter jusqu’à ce que l’Heure dernière vienne les surprendre, ou que les atteigne le châtiment d’un jour terrifiant.
[56] La souveraineté, ce jour-là, appartiendra à Dieu seul qui jugera entre les hommes. C’est ainsi que ceux qui auront cru et auront accompli des œuvres salutaires iront aux Jardins du délice, [57] tandis que ceux qui auront été incrédules et qui auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là subiront un châtiment avilissant. [58] Quant à ceux qui ont émigré pour la Cause de Dieu et qui ensuite ont été tués ou sont morts, Dieu leur accordera une belle récompense, car nul ne récompense mieux que Lui. [59] Il les fera sûrement admettre en un lieu qui les enchantera. Dieu est Omniscient et Magnanime.
[60] Ainsi en est-il. Celui qui se venge sans excès d’une agression qu’il avait subie, et qui est ensuite victime d’une nouvelle violence, Dieu lui prêtera assurément Son secours et Se montrera à son égard Indulgent et Clément. [61] Il en est ainsi, parce que Dieu insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit. En vérité, Dieu est Audient et Clairvoyant. [62] Et il en est ainsi parce que Dieu est la Vérité même, alors que ce qu’ils invoquent en dehors de Lui n’est que fausseté, et que Dieu est le Sublime et le Grand.
[63] Ne vois-tu pas que la terre ne tarde pas à reverdir, dès que Dieu fait descendre l’eau du ciel? Dieu est, en vérité, Bienveillant et parfaitement Informé. [64] Il est le Maître des Cieux et de la Terre. Il est, en vérité, Celui qui Se suffit à Lui-même, et Il est le Digne de louange.
[65] Ne vois-tu pas que Dieu vous a soumis tout ce qui est sur la terre, ainsi que le vaisseau qui, sur Son ordre, vogue sur la mer, et qu’Il retient le ciel pour l’empêcher de tomber, sauf par Sa permission, sur la terre. Dieu est, en vérité, Plein de compassion et de miséricorde pour les hommes. [66] C’est Lui qui vous a donné la vie, qui vous fera ensuite mourir et qui vous fera à nouveau revivre. En vérité, l’homme est plein d’ingratitude !
[67] À chaque communauté Nous avons institué un ensemble de rites qu’elle doit observer. Qu’ils cessent donc de discuter avec toi l’ordre reçu ! Implore plutôt ton Seigneur, car tu es assurément dans le droit chemin. [68] S’ils s’obstinent dans leur polémique, dis-leur : «Dieu sait parfaitement ce que vous faites. [69] Il tranchera, au Jour du Jugement dernier, vos différends.» [70] Ne sais-tu pas que Dieu connaît tout ce qui se passe dans le Ciel et sur la Terre? Tout cela est consigné dans un Livre, et il n’est rien d’aussi facile pour Dieu.
[71] Ils adorent en dehors de Dieu des divinités qu’Il n’a jamais accréditées et dont eux-mêmes n’ont aucune connaissance. Ces injustes ne bénéficieront d’aucun secours. [72] Quand on leur récite Nos versets, comme autant de preuves évidentes, on voit se dessiner la réprobation sur les visages des négateurs. Et peu s’en faut qu’ils ne fassent violence à ceux qui les leur récitent. Dis-leur : «Voulez-vous que je vous informe de quelque chose de plus terrible encore? C’est l’Enfer que Dieu a promis aux infidèles ! Et quel affreux devenir !»
[73] Ô hommes ! Voici une parabole qui vous est proposée. Écoutez-la ! Ceux que vous invoquez en dehors de Dieu ne sauraient même pas créer une mouche, dussent-ils s’y mettre ensemble. Et si une mouche leur enlevait quelque chose, ils seraient incapables de le lui reprendre. Solliciteur et sollicité sont aussi faibles l’un que l’autre. [74] Les hommes ne savent pas estimer Dieu à Sa juste valeur. Dieu est, en vérité, Fort et Puissant. [75] Il choisit des messagers parmi les anges et parmi les hommes. Dieu est Audient et Clairvoyant. [76] Il connaît tout leur passé et leur avenir. Et c’est à Lui que tout fera retour.
[77] Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous ! Prosternez-vous ! Adorez votre Seigneur et faites le bien, dans l’espoir d’assurer votre salut !
[78] Luttez comme il se doit pour la Cause de Dieu ! C’est Lui qui vous a élus, sans vous imposer aucune gêne dans votre religion, qui est la religion de votre père Abraham, lequel vous a lui-même déjà nommés «les musulmans», nom que vous portez encore dans ce Coran, afin que le Prophète soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les hommes. Accomplissez donc la salât ! Acquittez-vous de la zakât et attachez-vous fortement au Seigneur ! C’est Lui votre Protecteur ! Quel excellent Seigneur et quel excellent Soutien !







<<< Sourate précédente Revenir en haut Sourate suivante >>>

Traduction par Mohamed Chiadmi. Maison d'édition : Tawhid.

Pour acheter cette version chez Tawhid, cliquez ici. Attention, cette version est en français uniquement, sans le texte en arabe